Open: 06:00 am - 22:00 pm
Call us: +61 3 8376 6284
Open: 06:00 am - 22:00 pm
Call us: +61 3 8376 6284

Histoire du Vo-Thuat Van Vo Dao

Le Vo-Thuat est un art martial traditionnel vietnamien. Issu de centaines d’années d’évolution et de pratique, cet art de défense s’est d’abord développé dans la clandestinité des arrière-cours des maisons car la pratique et l’enseignement des arts martiaux étaient interdit pendant la guerre (de 1955 à 1975). C’est après la fin de cette guerre que le Vo-Thuat a pu émerger à la lumière pour se développer dans des dizaines d’écoles, d’abord au Vietnam puis dans le monde entier.

L’enseignement du Vo-sinh (élève) peut débuter à n’importe quel âge par l’apprentissage des techniques à mains nues et avec armes. Ces armes, tels le bâton, l’épée, le sabre, la lance ou la hallebarde et ses techniques de défense sont dérivées des techniques utilisées dans le passé par les paysans et leurs outils de travail (bêche, faux, fléau…) pour faire face à leurs ennemis.

La tenue du pratiquant, le Bo Vo-Phuc, est de couleur marron pour rappeler la terre et les origines modestes de cet art martial. Elle est le symbole du travail et de l’humilité. La dimension spirituelle du Vo-Thuat se retrouve dans la pratique d’arts internes tournés vers la maîtrise de soi et de ses émotions.

Aujourd’hui, le Vo-Thuat est un sport codifié présent sur les cinq continents, et continue son expansion grâce à l’organisation de compétitions nationales et internationales. Les premiers Championnats du monde se sont d’ailleurs déroulés à Ho Chi Minh ville (Vietnam) en juillet 2016.

Les techniques de combat sont également très développées. Les pratiquants de tous niveaux peuvent faire du combat avec protections et règles adaptées. Il existe aussi des cours de self-défense ou de lutte au sol. Les échanges avec les autres sports de combat sont également fréquents afin d’enrichir les capacités techniques des élèves.